Création de flyers : Des modèles de flyers gratuits à personnaliser selon votre métier

Vous êtes en panne d’inspiration ? Vous ne maîtrisez pas les logiciels nécessaires pour la création de flyers ? Vous voulez un flyer digne d’un vrai professionnel ?

 Nous vous proposons LA solution pour la création de vos flyers ! 

Pendant toute la vie de votre entreprise, le flyer vous accompagnera pour communiquer sur les informations que vous jugerez importantes à diffuser au plus grand nombre.
Cependant, vous n’avez jamais prétendu à un don pour la création, l’utilisation de logiciels de photos est pour vous un vrai casse tête et malheureusement vous ne connaissez aucun graphiste dans votre entourage. Vous vous retrouvez alors dans une situation délicate vous empêchant de créer vos flyers:

Sortez la tête de l’eau avec FLYERZONE !

Nous savons que gérer votre activité vous prend énormément de temps ce qui laisse malheureusement peu de place pour la création de flyers.

Notre équipe a donc conçu près de 3000 modèles de flyer GRATUITS adaptés à tous les secteurs d’activité qui vous feront gagner du temps mais aussi de l’argent:

  • Modèles de flyers à personnaliser pour le secteur de la RESTAURATION/CAFÉ
  • Modèles de flyers à personnaliser pour les CLUBS
  • Modèles de flyers à personnaliser pour le secteur de la BEAUTÉ/COIFFEUR
  • Modèles de flyers à personnaliser pour le secteur du SPORT/FITNESS
  • Modèles de flyers à personnaliser pour le secteur de la PLOMBERIE
  • Modèles de flyers à personnaliser pour le secteur de l’IMMOBILIER…

Et bien plus encore ! 

Modèle-de-flyers-SPORT

 

 

 

 

 

 

Modèle de flyers Restauration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les modèles de flyers mis à disposition sont totalement personnalisables et gratuits.
Vous pouvez éditer votre propre texte, rajouter votre logo, changer les photos … Tout est possible. Ces modèles sont là pour vous donner la trame, pour le contenu c’est à vous de décider !

Quelles sont les étapes pour la création de flyers ?

1 – Choisissez parmi de nombreux modèles de flyers en fonction de votre secteur d’activité.
2- Personnalisez facilement et ludiquement le modèle de flyer que vous avez sélectionné en éditant vos textes et en insérant vos photos.
3- Validez et recevez vos impressions chez vous en profitant de la livraison gratuite !

 

Quels sont les formats disponibles pour la création de flyers ?

Vous avez le choix entre différents formats dans la création de vos flyers et ainsi de laisser libre cours à votre imagination:

  • Flyers au format A5 (210 x 148mm)
  • Flyers au format A6 (105 x 148mm)
  • Flyers au format A4 (297 x 210mm)
  • Flyers au format 1/3 du A4 (99 x 210mm)
  • Flyers au format « carte de visite » (55 x 85 mm)
  • Flyers au format A3 (420 x 297 mm)
  • Flyers au format A7 (74 x 105 mm)

Vous voici maintenant avec vos flyers personnalisés dont la conception ne vous aura pris que quelques minutes. En plus d’économiser votre temps, vous économisez aussi de votre argent en bénéficiant d’une multitude de modèles de flyers GRATUITS.

Il ne vous reste plus qu’à distribuer vos flyers au plus grand nombre !

Les 5 plus grandes erreurs dans la conception des affiches

Une affiche n’est ni un dépliant ou un flyer agrandi, ni une grande carte de visite. Lors de la conception, il est important de tenir compte des circonstances particulières dans lesquelles l’affiche est vue et lue. Imprimeriedumaroc.com a compilé les 5 plus grandes erreurs lors de la de conception d’une affiche.

1. Plusieurs designs ou accroche-regards

Vous voulez que votre affiche publicitaire soit aussi attrayante que possible: attention. Pour ce faire, votre design a besoin d’une vue sous forme d’image, parfois de texte. Utilisez un motif pour établir des priorités claires et éviter la compétition entre plusieurs sujets ou entre l’image et le texte. Ce n’est qu’avec beaucoup de sensibilité et d’expérience que l’image et le texte peuvent être combinés en une seule unité sans se faire concurrence.

Ne pas faire:

Faire:

2. Trop de texte

Les affiches sont l’un des rares documents publicitaires que l’on voit souvent dans la publicité. Selon l’endroit, il se peut aussi que les passants passent un peu plus de temps qu’avant, par exemple à un arrêt de métro, mais même ici, en tant que concepteur, vous n’avez pas la certitude que le spectateur prend réellement le temps d‘analyser votre affiche, votre publicité.

Ne pas faire:

Faire:

3. Proverbes

Un petit texte, mais une phrase rapide – c‘est une bonne idée. Mais évitez les dictons habituels et bien connus comme « Celui qui rira bien, rira le dernier » – assurez-vous d‘être un bon rédacteur !

Ne pas faire:

Faire:

4. « Sex sell’s »

C’était au moins un peu plus tôt, mais il reste à savoir si c’était effectivement le cas. Bien sûr, votre affiche doit attirer l’attention, mais votre publicité sera mieux mémorisée lorsque l’image correspondra au produit. Parlez à l’image des émotions, mais évitez les symboles sexuels des années 80, vêtus et complètement interchangeables.

Ne pas faire:

Faire:

5. Visibilité et contraste

L’affiche est un produit souvent utilisé dans la publicité extérieure. D’autre part, l’éclairage n’est pas si fréquent. Lors de la conception, veillez à ce que le texte et les motifs soient aussi bons que possible, même dans des conditions de luminosité faible, c’est-à-dire lorsque la lumière est au crépuscule ou à l’obscurité, et travaillez avec suffisamment de contrastes.

Ne pas faire:

Faire:

Les règles de base de l’impression

Votre design est enfin prêt. À l’écran, il est vraiment sympa et vous avez hâte de le voir couché sur le papier. Cependant, sortira-t-il aussi bien à l’impression ?

Pour résumer, les points à ne SURTOUT pas négliger :

Orthographe : Quelqu’un a-t-il relu ce que nous avons écrit ? Et quand je dis “relu” , je ne veux pas parler d’une relecture en diagonale, à la va-vite. C’est une des choses que nous vous recommandons de déléguer au client.

Fond perdu et marges techniques : Il s’agit de l’erreur numéro 1 rencontrée sur les fichiers envoyés pour l’impression. Toutes les images, les fonds et les éléments qui arrivent jusqu’aux limites du document seront intégrés dans le fond perdu (2 mm tout autour). Cette zone de fond perdu est obligatoire, sachant que le massicot va passer par là pour découper le document. Et de même, une marge technique est à prévoir. C’est une marge dans laquelle aucun élément important (information, texte, logo, etc.) ne devra apparaître. Elle est une sécurité supplémentaire au cas où le massicot bougerait de quelques millimètres. Toutes les imprimeries demandent aujourd’hui de respecter ces deux zones. Attention, au moment d’enregistrer le fichier en PDF, ne cochez pas les options de repères et fonds perdu, ceux-ci étant généralement déjà prévus dans le format demandé pour l’impression. Les imprimeurs se tirent les cheveux avec ces options de traits de coupe, fonds perdus, etc. .Donc si vous souhaitez nous faciliter la tâche, ne cochez rien.

Espace colorimétrique correspondant : Nous pouvons gérer ça dans Acrobat Pro au moment d’enregistrer le document mais la plupart du temps, on le prévoit bien avant. Les images en CMYK et les couleurs Pantone doivent être bien définies. Vous vous demandez quel(s) profil(s) de sortie utiliser pour une impression en quadri ? Par défaut, choisissez l’option « qualité optimale », « sans norme » et « compatible avec Acrobat 5 ». Toutes les options se mettront automatiquement à jour. Pour info, l’espace de travail CMJN préconisé est généralement le Coated FOGRA27. Attention, si vous souhaitez imprimer avec des couleurs Pantone ou en sérigraphie, dans les options de « sortie », pour l’option de conversion de la couleur choisissez « aucune conversion ». Nous recevons parfois même des PDF avec des profils colorimétriques Japan Color 2001. Il suffit simplement parfois de vérifier comment notre logiciel de dessin gère les couleurs, les options colorimétriques prédéterminées peuvent parfois être assez folkloriques.

J’ai vectorisé les typographies ? Oui, certains graphistes s’offusqueront : « On ne vectorise pas une typographie mais on intègre les typographies au design ». Mais, en toute transparence, cette méthodologie n’est pas applicable chez un imprimeur en ligne faisant de l’amalgame. Nous vous recommandons donc de vectoriser vos typographies, pour que le rendu final corresponde à ce que vous imaginiez, et qu’il n’y ai pas un remplacement automatique de polices, et que vous vous retrouviez avec une « Arial » à la place d’une « Arimo ». Cependant, pour vérifier qu’une typographie est bien intégrée au PDF, regardez dans Acrobat / Fichier / Propriétés / Polices.

Orientation des pages : Ça semble une évidence, mais il faut être vigilant et bien penser l’organisation des pages du document. Pour une lecture de document classique, le haut du document sera toujours le haut du fichier envoyé (à moins que vous vouliez une lecture particulière et différente). Quand vous créez un dépliant vous devez envoyer 2 fichiers : le recto et le verso, sur lequel vous combinerez les différents volets. Ne vous trompez pas, si il s’agit d’un dépliant à 1 pli, sur le recto, la couverture du dépliant sera à droite de la ligne de pliage, et le dos sera à gauche. Faites une petite maquette papier pour vérifier que tout est à sa place.

Découpe, vernis sélectif, sérigraphie : Si vous ne savez pas comment ça fonctionne, il est préférable de demander directement à votre imprimeur. Chaque imprimerie a ses manies et sa marche à suivre, selon ses machines et sa façon de fonctionner. Certains préféreront que vous envoyez chaque fichier séparément (le fichier indiquant la forme de découpe et le fichier à imprimer), d’autres que vous incluiez tout dans le même PDF.

Ceci sont les erreurs typiques. Évitez-les en révisant bien tous vos projets avant de les envoyer à votre imprimeur. Ce sont les erreurs les plus courantes, car si on veut vraiment être tatillon, il y aurait beaucoup d’autres choses à prendre en compte. Et comme vous pouvez l’imaginer, ça n’est pas la même chose de réaliser un flyer imprimé seulement sur une face, que de réaliser un catalogue d’art. Et bien que cela semble étrange, les erreurs les plus communes se retrouvent souvent sur les document les plus basiques.